archives.cotedor.fr

Archives départementales de la Côte-d'Or

Les salles de lecture et d’exposition des Archives départementales sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

Vous êtes ici : Archives départementales de la Côte-d'Or /

Février - Henri III, roi de France (1574-1589)

1 J 4507Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir la lettre autographe d'Henri III au "baron de Viteaus", Flins(-sur-Seine), 2 février 1587.

M(onsieu)r le baron de Viteaus

Si vous me faictes les services que vous m'avez mandés par le presant porteur president Fremyot, si le reconnoitrai et vous serai bon roy. Les vostres ont toujours servi les miens. Et sur ce, Dyeu vous conserve. De Flins, le deusiesme jour de febvrier 1587.

Henry

Cettre lettre intervient à un moment où le duc de Mayenne (un Guise), gouverneur de Bourgogne, tout en affichant sa fidélité au roi, place sa province en état de défense contre les reîtres protestants de passage, servant ainsi les intérêts de la Ligue (dont il devait en effet prendre la tête en 1589).

Pour contrer les menées des ligueurs, le roi, relayé par des membres du Parlement de Dijon, tente de s'assurer personnellement des seigneurs locaux. Il s'agit ici d'Antoine Duprat, arrière petit-fils du chancelier, approché par l'entremise du président Bénigne Frémiot. En vain, car le baron, solidement appuyé sur son château en plein coeur de l'Auxois, se révéla au contraire, un peu plus tard, un très actif chef de bande mayenniste, jusqu'en juillet 1595, date à laquelle il dut faire sa paix avec Henri IV, qui fit détruire son château en 1602.

Archives Départementales de la Côte-d'Or, pièce d'origine privée (entrée en 1983), 1 J 5407, papier (28 x 18,5 cm), adresse autographe au dos : Au baron de Viteaus. Ed. (fautive) Jules d'Arbaumont, dans Revue des sociétés savantes, 1870, p. 278-279. Henri Drouot, Mayenne et la Bourgogne. Etude sur la Ligue, 1587-1596, Paris, 2 vol., 1937, passim. La transcription ici donnée de cette lettre et sa datation résultent d'une expertise très aimablement faite par Mme Jacqueline Boucher, actuelle éditrice des lettres de Henri III.

 
> Consulter le document grand format